actualité de l'union sportive de saint-quentin-sur-le-homme
COUPE DE BASSE-NORMANDIE : La fin d’un rêve
le 18/11/2012
   
Ce n'est que partie remise
C’est fini !
L’USQ ne remportera pas la coupe de Basse-Normandie cette année. Pour certains c’est l’espoir de toute une vie qui s’écroule, l’espoir d’étoffer son palmarès, l’espoir de succéder au PTT de Caen et de fouler le temps d’une finale la belle pelouse de d’Ornano. Tout ça, il faut faire une croix dessus.
Le parcours des verts s’est subitement terminé à 17h ce dimanche au stade Raymond Beaulieu lorsque le coup de sifflet final a retenti, synonyme de fin du match, synonyme de fin d’un rêve.
Alors certes, on n’y croyait peu quelques heures plus tôt à cette qualification car les adversaires du jour, St James, évoluent habituellement deux divisions au dessus, mais plus le temps passait plus l’espoir grandissait.
Nos supporters avaient répondu présent et s’étaient mobilisés pour encourager leur équipe, et pour qu’enfin Saint Quentin laisse une trace indélébile dans l’histoire du foot.

Les coachs Grall et Godefroy avait opté pour un 4-5-1 avec la composition suivante :
Tripied - Lemée, Richard, Godefroy, Jame - Garnier (cap), Duval, Kelle, Breux, Arondel - Petit. Remplaçants : A. Blier, M. Datin, J. Brehier.
Tripied dans les buts, non ce n’est pas une erreur puisqu’aucun gardien n’était disponible pour ce match de gala. C’est donc l’habituel buteur Stoyann Tripied qui s’y est collé et autant vous le dire tout de suite, il a longtemps était le héros du match avant que l’arbitre de touche de St James ne lui vole la vedette. Nous y reviendrons.
On note également l’absence du capitaine Nicolas Cheruel, blessé, qui a du laisser le temps d’un match, son brassard à son compère Garnier.

Le match démarre sur un terrain rendu difficile par le temps pluvieux des derniers jours et comme prévu St James, met le pied sur le ballon sans pour autant se montrer dangereux mis à part un but logiquement refusé pour une main à la 30ème.
Le petit poucet défend hardiment sa chance. Combatifs, bien organisés autour d’une charnière centrale Jame-Godefroy performante, les pensionnaires de première division sont bien dans leur match à l’image, d’un Lucas Petit qu’on n’avait pas vu aussi tranchant depuis le début de saison. Ce dernier va multiplier les bons choix et multiplier les appels précieux dans ce premier acte.
En fin de première période, St Quentin à par deux fois l’occasion d’ouvrir le score mais ni Blier, ni Brehier, ne parviennent à saisir leur chance.

Mi-temps sifflé sur le score logique de 0-0.

Le second acte reprend avec des visiteurs décidés à forcer le destin et mettre plus de pression sur leurs adversaires mais les verts de cœur et rouge d’un jour n’en démordent pas. Blier est même à quelques centimètres de marquer d’une belle tête à la 60ème.
On attaque la dernière demi-heure, et c’est la que commence le show Tripied. Il va tour à tour sortir une reprise de volée d’une somptueuse claquette et détourner un coup franc qui prenait le chemin du petit filet. 80ème minute et Breux touche involontairement le ballon de la main dans la surface, l’arbitre siffle le pénalty et offre une balle de match aux St Jamais. Mais c’est sans compter sur un Tripied en état de grâce qui va repousser la frappe et par la même occasion, la sentence.
Les minutes passent, les jambes commencent à se faire lourde côté St Quentinais et on se dirige tout droit vers une séance de tirs au but jusqu’à la 88ème minute.
Sur une énième offensive, l’attaquant adverse se voit lancé en profondeur dans le dos de la défense. On s’attend tous à voir l’arbitre siffler un hors jeu tellement il parait évident mais Monsieur l’arbitre de touche de St-James en décide autrement et ne lève pas son drapeau. Peut être était il pressé de rentrer chez lui pour voir Stade 2, peut être avait il froid, où simplement était il de mauvaise foi.
St James s’impose donc sur ce but litigieux qui terni un bon match de foot et qui va échauffer les esprits lors de la rentrée aux vestiaires.
Nous ne voulons pas être donneur de leçons de morale ; des actions comme celle la, il s’en passe tous les weekends sur les terrains des championnats amateurs et on a même certainement était accusé dans le passé sur certains matchs d’avoir favorisé notre équipe mais on ne peut tout de même pas cautionner et passer sous silence cet acte manifeste de tricherie.

Élimination donc des verts au troisième tour et la semaine prochaine, le championnat fait son retour avec au programme:
› USQ A- US Mortainaise
› Ducey C- USQ B
› US Mortainaise B- USQ C

Amis Saint-quentinais, ne pleurez pas trop cette élimination, l’année prochaine la Coupe de Basse-Normandie, elle sera pour nous !